Autres participations industrielles

Galactic

Cette société belge, spécialisée en fermentation, produit des solutions antimicrobiennes naturelles pour l’industrie alimentaire. Elle est aussi productrice d’acide lactique et de lactates utilisés dans la nourriture animale, l’industrie et la cosmétique.
En 2021, la nouvelle usine chinoise a tourné à pleine capacité ce qui a permis au groupe de retrouver ses productions d’avant 2018 tout en assurant une bonne rentabilité. Un nouveau bureau commercial a été ouvert au Mexique.
La demande mondiale en acide lactique reste très forte en raison du succès du PLA. Grâce à son expertise en fermentation, le groupe a poursuivi sa diversification dans les produits antimicrobiens naturels qui sont de plus en plus demandés par l’industrie alimentaire.
Elle a également repris des programmes de recherches en vue de produire de nouvelles molécules pouvant servir de base à la chimie verte qui remplacera probablement à terme toute la chimie organique basée sur le pétrole.
Galactic poursuivra son développement selon ces 2 axes :

  • Des ingrédients alimentaires naturels vendus dans le monde entier
  • De nouvelles technologies permettant de produire des produits chimiques basés sur la biomasse et non plus le pétrole avec également une vision mondiale ;

Pour ce faire elle continue à investir en équipement et en personnel pour suivre la forte demande de ses marchés.

Futerro

Futerro, filiale du groupe Galactic, est spécialisé dans la production de PLA, un bioplastique renouvelable produit à partir d’acide lactique.
En 2021, ses deux usines chinoises (en partenariat avec BBCA Biotechnology) ont tourné à pleine capacité :

  • B&F LA (participation à 15%) : avec une capacité de production de 80.000 tonnes d’acide lactique
  • B&F PLA (participation à 26%) : avec une capacité de 30.000 tonnes de PLA (Phase 1).

Au cours de cette année Futerro et son partenaire chinois ont également augmenté la capacité de leurs deux usines pour les porter début 2022 à :

  • B&F LA : 200.000 mT ce qui en fait la première usine d’acide lactique au monde en terme de capacité ;
  • B&F PLA : 100.000 mT ce qui en fait la seconde usine de PLA au monde en terme de capacité

Grace à ses bonnes propriétés, à la demande du consommateur d’abandonner au plus vite l’usage des plastiques à base de pétrole et grâce à certaines législations nationales qui incitent à le faire dès maintenant, le marché du PLA connait une croissance rapide à travers le monde. Les principales applications aujourd’hui sont dans l’emballage, les produits à usage unique, le textile, l’impression 3D et les composites.

Vu le succès du PLA, Futerro envisage de poursuivre sa croissance en mettant en place de nouvelles usines en Europe et aux USA. Plusieurs sites sont à l’étude et une levée de fonds de plusieurs centaines de millions d’euros devrait être réalisée prochainement pour permettre cette expansion. Futerro s’attelle aujourd’hui à renforcer ses équipes pour préparer ce déploiement industriel et commercial.

Ÿnsect

Ÿnsect est le leader mondial de la production de protéines et d’engrais naturels d’insectes. Elle est née de constats simples. D’ici 2050 :

  • La production alimentaire doit augmenter de plus de 70% pour répondre aux besoins de la population mondiale, et ce avec seulement 5% de terres arables supplémentaires.
  • Les gaz à effet de serre doivent être réduits de 70%
  • Il est estimé que la consommation de protéine augmentera d’environ 52% alors qu’aujourd’hui, 20% de la pêche mondiale est utilisée pour nourrir les poissons d’élevage et que l’élevage animal utilise 70% des surfaces agricoles mondiales.

C’est sur base de ces constats qu’a été fondée Ÿnsect en 2011 à Paris (France), par des scientifiques et des militants écologistes. L’entreprise, membre du Next40 et certifiée B Corp, transforme les insectes en ingrédients haut de gamme et de grande valeur nutritionnelle pour les animaux de compagnie, les poissons, les plantes et les êtres humains. Depuis ses fermes ultramodernes construites à cet effet, Ÿnsect offre une solution biologique et durable à long terme pour accélérer la consommation de protéines et de plantes. Ÿnsect utilise une technologie propriétaire pionnière protégée par 341 brevets dans 41 catégories pour produire des vers de farine Molitor et Buffalo dans des fermes verticales positives pour le climat et la biodiversité. Ÿnsect exploite deux sites de production, un à Dole, en France (depuis 2016), un aux Pays-Bas (depuis 2017), et construit actuellement un troisième site, la plus grande ferme verticale du monde à Amiens, en France. La société, qui emploie 250 personnes, a levé environ USD 425 millions auprès de grands fonds d’investissement mondiaux, de banques et d’institutions publiques et a déjà signé plus d’USD 135 millions de contrats. Ÿnsect exporte ses produits dans le monde entier et propose une alternative naturelle, saine, sûre et durable aux protéines en utilisant une technologie innovante pour créer ses fermes verticales et élever ses insectes avec un impact minimal sur la planète. Ainsi, l’élevage d’un kilo de protéines d’insectes nécessite dix fois moins de terres agricoles qu’un kilo de protéines animales.

D’ici 2030, Ÿnsect a pour objectif d’avoir au moins dix fermes verticales dans le monde entier tout en étant présent en Europe, en Asie et en Amérique.