Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Pôle d'activité : Immobilier

Eaglestone

Diapositive précédente
Diapositive suivante

Le marché immobilier européen a été significativement impacté en 2023 par la hausse très rapide des taux d’intérêt décidée par la BCE. Cette politique drastique a eu pour effet de réduire significativement la capacité d’emprunt des ménages et d’augmenter les attentes de rendements immobiliers des investisseurs institutionnels ou privés. Ceci a eu comme effet un ralentissement des transactions immobilières.

Conjointement à cela, la résilience du télétravail et les habitudes prises pendant les périodes de confinement ont induit une réduction des besoins de superficies de bureaux. Néanmoins les entreprises se devant de respecter un agenda ESG dicté par la taxonomie européenne devront rapidement prendre des mesures afin de louer ou d’acquérir des immeubles de bureaux conformes aux nouvelles normes environnementales ce qui impliquera une augmentation de la prise en occupation d’immeubles de bureaux neufs à terme.

Tant d’un point de vue bureaux que logements, ce ralentissement a pour effet de raréfier la production par les promoteurs d’immeubles neufs ce qui réduira à terme l’offre globale et aura un impact inverse qu’espéré par les banques centrales sur les prix. Ceci explique en partie le maintien actuel des prix de vente de logements neufs au niveau de 2022 et impliquera une augmentation des loyers en bureaux ou en résidentiel.

Dans ce contexte difficile le groupe Eaglestone a bien résister en terminant l’année avec un EBITDA d’EUR 34 millions.

De nombreuses mesures ont été prises dans le cours de l’année 2023 afin de maximiser la trésorerie et d’être dans une position confortable afin de faire face aux engagements du groupe.
Eaglestone est en effet bien diversifié avec plus de 120 projets immobiliers (700.000m2) répartis sur 3 pays (Belgique, Luxembourg et France) et plus de 30 villes dont Paris, Lyon, Bordeaux, Luxembourg, Bruxelles,… représentant un volume d’affaires futur de plus de EUR 3,5 milliards.

De plus le groupe Eaglestone est actif sur des segments porteurs comme les résidences étudiantes (12 %) et les hôtels en plus du logement (53 %) et des bureaux (18 %), ce dernier segment ayant fait l’objet de beaucoup de ventes au sein du groupe en 2022 ce qui permet de ne pas être trop impacté par la baisse du secteur.

Par ailleurs le groupe est également par le biais de sa filiale Cardinal Campus le 4ème opérateur gestionnaire de résidences en France (plus de 6.500 logements étudiants dans 55 résidences dans toute la France).

A titre d’exemples d’opérations remarquables de 2023, Eaglestone Belgique a pu céder au fonds ION son projet Twin Falls à Woluwe St Lambert.

Eaglestone Luxembourg a pu louer au groupe international CBRE la majorité des surfaces de son projet de bureaux PRISM dans le quartier de la Cloche d’Or de près de 5.000 m². Le projet PRISM est développé en partenariat avec la Compagnie du Bois Sauvage.

Interconstruction (FR), filiale à 100 % d’Eaglestone, a pu mener avec succès de nombreuses ventes en bloc à des investisseurs institutionnels tels que la Caisse de Dépôt et de Consignations, des Caisses de Retraites, Hauts Seine Habitat.

Cardinal Promotion, filiale à 100 % d’Eaglestone, a pu entre autres céder à Créteil un de ses projets de plus de 500 unités de résidences étudiantes à des investisseurs privés et un bloc de logement à Swiss Life dans son projet emblématique Brazza à Bordeaux.

Le groupe Eaglestone emploie aujourd’hui 225 personnes et est confiant dans sa capacité à continuer sa croissance. Afin de protéger ses fonds propres et du fait d’un résultat net négatif de EUR 9,8 millions, le Groupe a décidé de ne pas verser de dividendes en 2023.